Tous les articles

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

Elections Présidentielles 2012 - Déclaration du 6 mai

Ce soir, nous sommes satisfaits de la victoire de François Hollande sur Nicolas Sarkozy. Nous mesurons le travail indispensable pour réparer tant de casse dans le pays, casse sociale, casse écologique, casse humaine, casse républicaine... Et pourtant, dans les cinq ans à venir, il faudra faire plus que ces réparations, il faudra aller de l'avant, dans une situation de crise économique. Pour nous, EELV, aller de l'avant, c'est amorcer la transition écologique, indispensable pour assurer un avenir à l'humanité et seule vraie solution à la crise actuelle.C'est aussi bâtir une politique de justice sociale et de partage des richesses. C'est aussi rétablir et étendre les droits fondamentaux, les droits sociaux, les libertés publiques...C'est aussi rétablir un "vivre ensemble" plutôt qu'une division du pays par le rejet et la haine.

L'enjeu est gigantesque. Le travail sera énorme. Nous, EELV, y prendrons notre part, en gardant toute notre vigilance vis-à-vis des politiques qui seront menées. Nous ferons en sorte que les enjeux écologiques soient plus débattus à l'occasion des élections législatives du mois de juin que lors de ces élections présidentielles, car c'est pour nous essentiel.

Pour conclure, savourons notre joie car ces moments sont rares, mais ayons une pensée pour celles et ceux qui attendaient le moment de ce soir avec impatience et qui auraient aimé fêter celui-ci avec nous, mais qui nous ont quittés trop tôt pour le vivre. Je vous remercie.

 

Marie-Catherine Poirier

Commentaires (0)

Elections Présidentielles 2012 - Déclaration du 22 avril

Nous sommes bien sûr contents que Nicolas Sarkozy soit derrière François Hollande mais le score de Marine Le Pen est très inquiétant pour l'avenir. Nous regrettons aussi que l'écologie politique ait eu si peu de visibilité dans cette élection, car les enjeux écologiques existent vraiment et sont indissociables des enjeux économiques et sociaux. Bien sûr, nous invitons les électeurs et électrices d'Eva Joly à voter contre Sarkozy au 2ème tour donc pour François Hollande, afin de faire barrage à la poursuite de la politique destructrice que celui-ci a menée depuis 5 ans. C'est en effet une condition nécessaire, même si elle n'est pas suffisante, pour bâtir une politique de justice sociale, de partage des richesses, de développement des libertés publiques, de progression de la démocratie et aussi bien sûr une politique écologiste. Cette première condition doit être remplie le 6 mai pour aller plus loin lors des élections législatives de juin prochain, qui permettront sans aucun doute d'approfondir certains débats peu développés lors de l’élection présidentielle, dont les débats que nous portons en tant qu'écologistes.

Nous serons dans la bataille pour ces étapes, la première comme la deuxième. Je vous remercie.

 

Marie-Catherine Poirier

Commentaires (0)

Second tour présidentielles 2012

 

ELECTIONS PRESIDENTIELLES

 

DEUXIEME TOUR - DIMANCHE 6 MAI 2012

Lors du premier tour des élections présidentielles, le 22 avril, les électeurs ont placé en tête François Hollande. Pour la première fois de la 5ème République, le président sortant n'arrive pas en tête à l'issue d’un premier tour, signe du rejet massif de sa politique anti-sociale et anti-écologique.

Nous remercions les électrices et électeurs d'Eva Joly. L'écologie politique, basée sur le partage des richesses, la préservation de la planète et la création de milliers d'emplois verts, est la suite inévitable d'un modèle économique moribond.

Nous regrettons vivement le résultat obtenu par le Front National. S'il est révélateur d'un malaise important, il ne peut pas être une solution. La haine et la division ne conduisent qu'au chaos et à la violence.

C'est pour un autre avenir que nous appelons les électeurs-trices d'Eva Joly et plus largement le maximum d'électeurs-trices à voter pour François Hollande au deuxième tour le 6 mai prochain.

Le but est de faire barrage à la poursuite de la politique destructrice que Nicolas Sarkozy a menée depuis 5 ans. C'est en effet une condition nécessaire, même si elle n'est pas suffisante, pour bâtir une politique de justice sociale, de partage des richesses et du travail, de développement des libertés publiques, de progression de la démocratie et aussi bien sûr une politique écologiste. Cette première condition doit être remplie le 6 mai pour aller plus loin lors des élections législatives de juin prochain, qui devront permettre d'approfondir certains débats peu développés lors de l’élection présidentielle, dont les débats que nous portons en tant qu'écologistes.

LE 6 MAI 2012, VOTEZ FRANCOIS HOLLANDE

LE 10 JUIN, VOTEZ ECOLOGISTE !

Commentaires (0)
Vous êtes ici : Accueil Tous les articles Élections Présidentielles 2012