Agents régionaux : le passage en force n’est pas digne de la plus grande région d’Europe

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

Agents régionaux : le passage en force n’est pas digne de la plus grande région d’Europe

Face à l’absence de dialogue social qui s’est manifesté hier matin par la mobilisation de plus de 400 agents régionaux, le groupe Alternative Écologiste et Sociale a demandé le renvoi (voté par l’ensemble de la gauche) de la délibération qui concerne la remise en cause du temps de travail des agents régionaux. L’exécutif régional a cependant décidé de la passer en force ce jour. Alors qu’un comité technique n’avait pu se tenir, faute de quorum, alors que Valérie Pécresse a refusé de recevoir les syndicats avant le vote de ce jour, une rencontre devrait avoir lieu ce soir, soit après l’adoption du rapport. “C’est toute la nature du dialogue social dans cette Région : on passe en force et on fait semblant d’expliquer ensuite,” déplore François Damerval, qui a demandé, par voie d’amendement, le retrait des articles concernant l’augmentation du temps de travail.

En cohérence avec ces mêmes pratiques, le déménagement se prépare pour le mois de janvier 2018, utilisé comme prétexte à toutes les “modernisations” : “Avec le déménagement, Mme Pécresse tire sciemment sur la nappe et fait tomber toute la vaisselle par terre. Non renouvellement des postes vacants, séisme dans l’organigramme, dégradation des conditions de travail et manque d’espace-bureaux qui forceront le recours au télétravail,...” L’opposition, au même titre que les syndicats, manque sensiblement des informations nécessaires à la compréhension des aménagements en cours. C’est notamment le cas sur la distinction entre membres du cabinet de la Présidente et chargés de missions dans les services.

Sur le volet du Plan de déplacement de l’Administration, adopté également ce jour, un point essentiel est absent : la prise en compte d’un retard de 2 ans de la ligne 14, qui aurait dû transporter un grand nombre d’agents du siège. Peu ambitieux, ce plan ne comporte pas d’aide financière pour les covoitureurs, au covoiturage ou encore l’aide à l’achat de vélos. “En adoptant ce Plan de Déplacement de l'Administration, Mme Pécresse fait le service minimum. Le manque d’ambition de ce plan est patent. Dommage pour la plus grande région d’Europe, qui fait mine de prendre en main les questions environnementales. Des paroles, pas d’actes. Comme d’habitude.”

 

 

Marion JEUNE

Groupe AES - Conseil Régional IDF

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

Vous êtes ici : Accueil Tous les articles Dossiers Politique - Gouvernance Agents régionaux : le passage en force n’est pas digne de la plus grande région d’Europe