Tous les articles

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

EELV demande la libération de 8 militants en garde à vue pour avoir désigné les banques complices de l’évasion fiscale et du dérèglement climatique

Depuis hier soir, 8 militants d’Attac dont des membres de EELV sont en garde à vue et risquent des poursuites pour “dégradations en réunion”. Leur crime ? Avoir posé quelques autocollants sur les vitrines de certaines banques pour indiquer le nombre de filiales qu’elles comptent dans les paradis fiscaux ou leurs activités de soutien aux énergies fossiles (voir les autocollants ici).

EELV s’insurge contre cette garde à vue aussi ridicule que scandaleuse. 10 ans après la crise de 2008 l’activité des banques est toujours aussi peu régulée et leurs activités dans les paradis fiscaux n’est en rien entravée. Et le slogan “Make our planet great again” restera du greenwashing tant que les banques pourront financer les projets écocides des multinationales, comme les centrales à charbon, les grands barrages ou le nucléaire).

Cette action était organisée dans le cadre de la mobilisation européenne #10YearsOn organisée par Attac à l’occasion des 10 ans de la chute de la banque d’affaire Lehman Brothers. D’ici au au 15 septembre 2018, des dizaines d’actions vont avoir lieu partout en Europe et dans le monde pour prendre le contrôle de la finance et affirmer que plus un seul euro ne doit servir à financer le réchauffement climatique et la destruction de la planète, ou alimenter la spéculation et l’évasion fiscale.

Rassemblement pour la libération des 8 militants ce matin devant le commissariat du 3e arrondissement 6 rue aux ours à Paris.

Commentaires (0)

World CleanUp Day : agissons contre le plastique inutile !

Ce 15 septembre aura lieu le World CleanUp Day, une action universelle qui vise à fédérer et impliquer un maximum d’individus ou de structures pour parler déchets et gaspillage plastique. Partout en Europe, les écologistes seront mobilisé-es autour d’actions de nettoyage et pour faire pression sur les supermarchés, responsables d’une part importante du sur-emballage et du non traitement et recyclage des déchets inutiles générés.

Pour l’occasion, EELV et le Parti Vert Européen vous proposent une campagne pour inciter à signer la pétition européenne, d’autre part des actions locales de nettoyage à photographier et envoyer sur les réseaux sociaux avec les hashtags #UseLessPlastic #EELV.

Commentaires (0)

GCO : EELV solidaire de Karima Delli et des opposants pacifiques

Ce lundi 10 septembre à 5h du matin, les forces de l’ordre ont chargé sur la zone à défendre du moulin de Kolbsheim, mobilisée pacifiquement contre le Grand Contournement Ouest de Strasbourg. Ce projet, qui agite la région depuis bientôt quarante ans, a pour vocation de construire un nouveau tronçon autoroutier sur des terres agricoles et des bois protégés, sur des lieux où subsistent encore difficilement certaines espèces protégées comme l’emblématique grand hamster d’Alsace. Malgré des recours juridiques non tranchés et plusieurs mises en causes administratives sur les conséquences écologiques du projet, l’État a validé sa mise en œuvre.

Europe Écologie – Les Verts dénonce la violence de cette intervention. Une violence contre ces espaces, avec l’intervention de tractopelles et l’envahissement des terrains en vue de les défricher d’une part. Et la violence à l’égard des personnes d’autre part.

Une partie des journalistes présents a été tenue à distance des lieux malgré leur carte de presse. Les attaques à l’aveugle se sont faites à l’encontre de militant-es pacifistes, enlaçant les arbres en signe de protestation. Enfants, personnes âgées, … personne n’a été épargné par les jets de lacrymogène, pas même la doyenne de la ville de Kolbsheim, malgré ses 89 ans, évacuée par des soutiens.

EELV a été directement et violemment touché avec l’agression lundi soir à bout portant et au visage par du gaz de poivre de Karima Delli, présente sur les lieux en sa qualité de Présidente de la commission transports du Parlement Européen. Une agression qui a fait perdre connaissance à la députée européenne et la laisse choquée mais déterminée à ne rien céder à cette violence institutionnelle, tout comme les militant-es, habitant-es et soutiens du mouvement.

Alors que la France se lève pour demander au gouvernement de faire enfin face à l’urgence climatique, la réponse cinglante s’est faite dès ce lundi : la politique du gouvernement trace sa route, droit dans le mur de l’épuisement des ressources.

EELV demande au gouvernement et à la préfecture de police des éclaircissements sur cette intervention, des excuses publiques pour les multiples victimes et particulièrement pour Karima Delli et l’abandon du projet de construction du GCO. Projet scandaleux, le GCO double la mise avec des actes de violence policière : stoppons le avant qu’il ne soit trop tard.

Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole


Pour mémoire, le projet de contournement est un des grands projets inutiles et imposés dénoncé de longue date par les écologistes. Sous prétexte de fluidifier le trafic autour de Strasbourg, ce projet d’autoroute, véritable couloir à camions, va détruire des terres agricoles et encore plus fragiliser la biodiversité, menaçant notamment l’habitat naturel d’espèces rares comme le grand hamster d’Alsace et des arbres en zone protégée et ce sans rien régler en matière de circulation: tant que les poids lourds ne seront pas taxés en France, les milliers de camions qui circulent le long du Rhin préfèreront circuler côté alsacien. C’est pourquoi les écologistes proposent que la taxe poids lourds soit mise en place de toute urgence pour qu’on applique enfin le principe pollueur payeur.

Commentaires (0)

Marche pour le climat : 8 septembre 18

Face à l’urgence climatique, les citoyen-nes se mobilisent. Soutenu-es par les ONG, dans le cadre de l’action mondiale #RiseForClimate, ils et elles appellent à se rassembler partout en France pour mobiliser sur l’urgence climatique. EELV soutient leur démarche et appelle à les rejoindre.

ONG qui soutiennent cette mobilisation : 
350 FranceAttac France (Officiel)Notre affaire à tousCRIDBLOOMSOLWARNPlanète AltruistePartager C’est SympaOne VoiceOxfam FranceLa Nef – Finance éthiqueGreenpeace FranceFrance Nature EnvironnementFondation France LibertésActionAid France – Peuples SolidairesL214 Ethique et AnimauxRitimoATD Quart Monde FranceCARE FranceCollectif CptgonesseLes Amis de la Terre FranceReforest’ActionFondation pour la Nature et l’HommeAlterTourAYYARéseau-CétacésCCFD-Terre SolidairePacte Finance ClimatASPAS – Association pour la protection des animaux sauvagesTour AlternatibaANV Action non-violente COP21

Rise for climate : https://riseforclimate.org/

Commentaires (0)

Sans écologistes, pas d’écologie : la preuve avec les votes LREM

Loi ELAN, avec un recul sur la loi littoral, loi agriculture et alimentation, etc … les député-e-s LREM votent à répétition en faveur des intérêts des lobbies de l’agro-industrie, chaque fois le climat, la nature, les animaux, les producteur-es et consommateur-es subissent les conséquences de l’absence de courage de la majorité présidentielle et de gouvernement.

En France, en 2018, il sera donc encore possible de broyer des êtres vivants et sensibles dans des conditions abominables – maintes fois dénoncées par l’association L214 notamment – et réprouvées par l’immense majorité des consommatrices et consommateurs.

En France, en 2018, notre santé est bradée avec le renoncement et l’enterrement d’un engagement présidentiel : l’interdiction du glyphosate d’ici 2020. Un recul d’autant plus inacceptable que, là encore, l’attente est massive : 400 000 personnes ont par exemple signé plusieurs pétitions demandant l’interdiction du glyphosate et des millions d’autres se prononcent pour la réduction des pesticides.

En France, en 2018, les profits des industriels priment sur le bien-être et la santé des enfants : tous les amendements visant à introduire des repas végétariens à la cantine, pourtant gage de respect des cultes comme de l’environnement, ont été rejetés sur avis défavorable du gouvernement tout comme les amendements visant à alerter sur la composition des aliments trop sucrés, trop gras ou trop salés. Les services marketing s’en félicitent, les nutritionnistes et les médecins beaucoup moins.

Pour demander au gouvernement de revoir sa copie de toute urgence, voici quelques visuels et tracts ainsi que les campagnes menées par des associations à relayer :

Et pour aller plus loin : Consulter les propositions d’EELV pour une agriculture durable et respectueuse de tous les être vivants

Commentaires (0)
Vous êtes ici : Accueil Tous les articles Dossiers Environnement Energie Santé