Budget 2018 : V.Pécresse masque la réalité

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

Budget 2018 : V.Pécresse masque la réalité

Pour le groupe Alternative Écologiste et Sociale, le budget de Mme Pécresse est un budget en trompe-l’œil, qui se joue des chiffres et des réalités quotidiennes des Francilien-nes. Un budget qui est de la poudre aux yeux jetée avec mépris sur les Francilien-nes.

Pour le groupe Alternative Écologiste et Sociale, la parole de V.Pécresse n’est plus crédible. Les engagements de 2017 n’ont pas été tenus, comment la croire pour 2018 ?

Rappelons-nous ses efforts de communication sur son engagement pour le climat ou l’environnement. Une communication outrancière pour masquer des renoncements réels :

  • Le “plan vert” : 5 M€ budgétés - 0,5M€ réellement dépensés,
  • Le plan “Changeons d’air” : 4 M€ budgétés - 0€ dépensé,
  • Energies renouvelables : 22 M€ budgétés - 14,6M€ dépensés,
  • Protection des milieux naturels : 6M€ budgétés - 1M€ dépensé,
  • Transports en commun : 712M€ budgétés - 673 M€ dépensés,
  • Amélioration des voies bus : 21M€ budgétés - 8M€ dépensés,

Dans le même temps, le budget alloué pour les routes était de 34M€ mais ce sont 70M€ qui ont été dépensés en 2017. Tout un symbole qui illustre les dogmes rétrogrades de la Présidente de Région.

“Il ne suffit pas de déclamer une année décarbonée des énergies et du climat pour que le rêve se transforme en réalité,” déplore Mounir Satouri. “Quand on voit à quel point elle a délaissé l’environnement en 2017, son budget 2018 en baisse de 17 M€ n’augure rien de bon”.

Sur l’ensemble du budget, la Présidente de la Région dit ce qui l’arrange. Elle annonce une baisse de recettes de 102,4M€ par rapport à 2016 mais oublie de mentionner que celles-ci augmentent de plus de 147 M€ par rapport à 2015. Et parfois elle n’hésite pas à dire des contre-vérités en annonçant une hausse des investissements alors qu’elle propose, dans son budget, une baisse de -2,9% des capacités d’investissement pour l’avenir de la Région en 2018; ce qui est plutôt une forme de désinvestissement.

“Les problèmes dans les transports en commun n’ont jamais été aussi nombreux, les associations sont délaissées et maltraitées, les quartiers sont abandonnés, la création de logement sociaux est stoppée. Ces quelques exemples devraient inciter V.Pécresse à ne pas faire semblant de faire de contribuer à la cohésion sociale et territoriale, dénonce l’élu. La réalité est que son budget 2018 renvoie la région Île-de-France trente ans en arrière, creuse davantage les inégalités et délaisse les Francilien-nes.”

 

Marion JEUNE

Groupe AES - Conseil Régional IDF

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

Vous êtes ici : Accueil Départementales 2015 Dossiers Politique - Gouvernance Budget 2018 : V.Pécresse masque la réalité