La fin des emplois d’insertion environnement en catimini

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

La fin des emplois d’insertion environnement en catimini

La commission permanente de ce 18 octobre a attribué les dernières subventions aux associations pour les emplois insertion-environnement. Ce dispositif régional mis en place par l’ancienne majorité avait pour objet le soutien aux structures d'insertion par l’activité économique (SIAE), aux associations, aux fondations ou PME pour qu’elles embauchent, dans le domaine de l’environnement, pour 3 ans maximum, une personne éloignée de l’emploi. Outil de réinsertion, ces emplois insertion environnement sont aussi déterminants pour de nombreuses petites entreprises ou associations de protection de l’environnement, d’entretien des espaces verts ou encore de sensibilisation à l’environnement.

“Dès son arrivée aux commandes de la Région, la droite a décidé de ne plus allouer de crédits pour de nouveaux contrats d‘insertion, souligne Annie Lahmer. Les subventions accordées ce jour sont les derniers soubresauts d’une politique éradiquée, en catimini par la Présidente. Pourtant, tous ces dispositifs d’aide au retour à l’emploi ont démontré leur efficacité”.

Pour les élu-es du groupe, Valérie Pécresse a réduit à néant toute la politique des emplois aidés régionaux. Après avoir supprimé les emplois tremplins et réduit progressivement les emplois insertion environnement, V.Pécresse prévoit de supprimer définitivement aussi les emplois aidés dans les lycées dès le mois de janvier 2018 alors que la situation dans la restauration et l’entretien des lycées a été déjà extrêmement mal gérée en ce début d’année scolaire.

Marion JEUNE
Groupe AES - Conseil Régional IDF

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

Vous êtes ici : Accueil Départementales 2015 Dossiers Économie Emploi La fin des emplois d’insertion environnement en catimini