Europe Ecologie Les Verts de Clamart

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

Articles

Au conseil municipal de Clamart du 25 janvier 2012

Un conseil municipal essentiellement consacré au compte rendu du conseil de quartier Trivaux-Garenne, au budget primitif 2012 et au vote des subventions aux associations.

En début de séance, le maire annonce qu'une vidéo le mettant en cause a été mise en ligne sur Internet. Il dénonce une manœuvre de l'UMP. Voir notre communiqué.

Vote du budget primitif 2012
Nous rappelons tout d'abord que depuis plusieurs années, nous demandons un poste complémentaire pour la mise en œuvre du plan de développement durable de Clamart. A ce jour un seul agent est en charge de ce volet, particulièrement pour l'aspect énergétique, ce qui est notoirement insuffisant.
Pour des villes de taille équivalente, un chiffre d'expert du domaine évoquait 5 agents ! Deux ne nous semblent donc pas excessifs. Ce refus de financement de moyens humains supplémentaires est à mettre en rapport avec les subventions au volley professionnel. Chacun ses choix. Nous nous abstiendrons donc sur le chapitre lié aux dépenses de personnel.
Concernant les dépenses d'investissement, nous nous abstenons sur le chapitre 11 compte tenu de l'absence de démarche écologique pour certains achats et travaux (achat de véhicules électriques systématique pour les services, panneaux d'informations électroniques polluants et inutiles, show-room technologique dans le cadre de la rénovations du service de l'urbanisme ...)
En période de crise, l'heure n'est pas aux gadgets.

Nous dénonçons également la gestion des parkings, toujours pas équilibrée financièrement. Environ 180 000 euros sont payés par nos impôts, dont ceux des plus pauvres, pour des heures de stationnement gratuites, y compris pour les plus riches. Une gestion anti-sociale et anti-écologique.

Enfin, nous nous abstiendrons sur l'opération de fin de rénovation du stade de la plaine (47), qui comme nous l'avons déjà dit, aurait pu être traitée plus sobrement en matière de réfection de vestiaires et ne nous satisfait pas concernant les parkings routiers envisagés.


Vote des subventions aux associations
Nous votons ce dossier à l'exception d'un vote contre la subvention à la section volley professionnel pour un montant de 115 500 €. En pleine crise et recherche d'économies pour une meilleure gestion municipale, il ne nous semble pas pertinent de continuer à soutenir le sport professionnel. Nous sommes, hélas, seuls à dénoncer cette dépense qui n'ira pas vers des actions plus prioritaires, sociales ou environnementales, dont le poste développement durable évoqué plus haut.

Laurent Lehoux, adjoint au sport, annonce un vote contre de sa part concernant la section pétanque qui refuse de donner une comptabilité claire relative aux ventes de boissons ! Nous nous associons bien entendu à cette démarche de transparence. Après quelques échanges d'avis, la subvention est retirée en attendant ces précisions comptables.

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

Vous êtes ici : Accueil