Europe Ecologie Les Verts de Clamart

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

Articles

Ce n’est pas L214 qu’il faut juger !

Deux militants de L214, Sébastien Arsac, cofondateur de l’association, et Tony Duhamel, ont comparu, lundi 4 septembre, devant le tribunal de grande instance de Versailles, pour s’être introduits dans l’abattoir de Houdan (Yvelines) et y avoir placé des caméras. Ils sont accusés de « violation du domicile d’autrui » et « tentative d’atteinte à la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission de l’image ». Le jugement sera rendu le 9 octobre.

Europe Écologie Les Verts regrette ce procès injuste et amoral, ainsi que les réquisitions du Parquet, d’une peine de 15.000 euros d’amende dont 10.000 avec sursis. Le travail de L214 ne porte en aucun cas atteinte aux salariés présents dans les abattoirs et ne dégrade en rien les locaux filmés.

Europe Écologie Les Verts apporte son soutien à ces deux membres de L214 qui militent pour mettre fin à l’exploitation animale. Le travail d’associations de défense des animaux est absolument essentiel, en ce qu’il témoigne et révèle des pratiques abjectes pratiquées par certains acteurs de l’agriculture industrielle : gazage dans les abattoirs, administration de chocs électriques, broyages…

Par ailleurs, cette condamnation remettrait en cause des principes fondamentaux de notre République tels la liberté d’expression et le droit d’information des consommateurs.

Si ce procès constitue une première, EELV appelle à ce que ce soit le dernier du genre. Sans le travail de ces militants, rien de ce qui se déroule dans les abattoirs n’aurait été dévoilé, alors que cette réalité concerne tout un chacun. L’existence de lanceurs d’alerte est nécessaire pour la tenue d’un débat public de fond transparent.

Enfin, alors que les militants de L214 révèlent une défaillance de l’État concernant la protection de la condition animale, EELV demande à ce que les enquêtes pour maltraitance dans les abattoirs soient généralisées et renforcées.

Julien Bayou et Sandra Regol

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

Vous êtes ici : Accueil