Europe Ecologie Les Verts de Clamart

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

Articles

Grenelle 1, 1ère lecture : les députés Verts s’abstiennent

Communiqué sur le vote sur la loi de mise en oeuvre du Grenelle de l’environnement

Les députés Verts s’abstiendront lors du vote solennel sur le projet de loi de mise en œuvre du Grenelle de l’environnement cet après-midi à l’Assemblée nationale.

Les raisons principales de cette abstention sont les suivantes :

  • l’amendement « Ollier » sur la norme thermique de 50 kWh/m2 /an pour les constructions neuves, infléchie en 80 ou même 120 kWh/m2/an lorsqu’équipées en chauffage électrique. Le lobby nucléaire est satisfait au détriment des ménages modestes qui paieront plus cher leurs factures électriques dans un habitat moins bien isolé.
  • l’abandon du « plafonnement des capacités routières » de la France au profit d’une possibilité d’augmentation des routes pour des raisons «  d’engorgement, de sécurité, ou d’intérêt local », formule qui justifiait déjà la bitumisation du pays depuis cinquante ans.
  • l’amendement « Jacob » qui favorise la « valorisation énergétique » n’est qu’une relance des incinérateurs, degré zéro de l’intelligence de traitement des déchets.

Les Verts déplorent également la conduite des débats. Patrick Ollier a essayé de passer en force en réécrivant tout le texte à partir de l’article 19, pour faire tomber sans débat tous les amendements de l’opposition ! Un putsch inacceptable qui a conduit les députés Verts à refuser d’examiner les articles 20 et 21 ainsi réécrits. Ollier a finalement cédé et les débats ont heureusement repris normalement à partir de l’article 22.

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

Vous êtes ici : Accueil