Europe Ecologie Les Verts de Clamart

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

Articles

OGM et repas bio

Une étude de mars 2008 indique que l’ensemble des pays de l’Union est majoritairement défavorable à l’utilisation des OGM. 71 % des personnes interrogées en Allemagne, 70 % en France, plus de 50 % en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas se déclarent opposées à la culture OGM.

Le projet de loi sur les OGM rejeté le 13 mai à l’Assemblée nationale sera pourtant à nouveau étudié le 20 mai.Aucun amendement ne pourra plus être déposé, hormis ceux du gouvernement.

 

Le 2 octobre 2007 ont eu lieu les assises nationales de l’agriculture biologique. A cette occasion nos ministres émirent le souhait « Dans le domaine de la restauration collective de l’Etat de proposer au premier ministre une circulaire pour inciter l’utilisation des produits issus de l’agriculture biologique. L’objectif visé pourrait être, à hauteur de 15% pour l’année 2010 et de 20% à l’horizon 2012. » (0,7 % aujourd'hui). La circulaire n’est parue que le 2 mai dernier. Elle permet de revoir la composition des menus et de diminuer les quantités pour éviter les surcoûts.

Un souhait, un horizon 2012, 8 mois de réaction et une économie de moyens pour l’alimentation bio, mais une loi, une déclaration d’urgence, un passage en force et aucun débat possible pour la culture et la consommation des OGM

Cela laisse songeur.

A Clamart aujourd’hui nous servons, sans éviter les surcoûts, 1 repas bio par mois à nos enfants, soit 8 % des repas, et nous nous sommes engagés à atteindre 20% avant la fin de la mandature.

Tribune Clamart infos juin 2008

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

Vous êtes ici : Accueil