Europe Ecologie Les Verts de Clamart

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

Articles

Avis concernant les échangeurs routiers au Plessis Robinson

Groupe Europe Ecologie Les Verts Clamart

BP32, 92144 Clamart cedex.

http://www.eelv-clamart.fr



Avis concernant le projet de construction des demi-diffuseurs de l'A86 à Hauteur du Plessis-Robinson.
Dec 2012


L’État et le Conseil des Hauts-de-Seine souhaitent réaliser deux demi diffuseurs supplémentaires avec l'autoroute A86 à proximité de Chatenay-Malabry et du Plessis-Robinson.

Ce projet nous apparaît nuisible et inapproprié pour plusieurs raisons.

  • La France s'est engagée à réduire sa production de gaz à effet de serre de 20% entre 1990 et 2020.
    La construction de nouveaux liens routiers facilitant la circulation des d'automobiles et des poids lourds est une démarche totalement contraire à la lutte contre le changement climatique car elle tend à augmenter globalement le trafic routier.

  • Les polluants rejetés par les véhicules routiers, poids lourds et véhicules individuels sont une cause avérée de graves problèmes de santé pour les populations riveraines de ces axes et nœuds autoroutiers : asthme, bronchiolites, maladies cardio-respiratoires, cancers.
    Augmenter ainsi la pollution locale de l'air via le trafic routier est une négation de la charte de l’environnement intégrée à la Constitution française qui prévoit dans son premier article que « Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé. »

  • La densification de construction de la région Île-de-France fait disparaître les espaces verts, boisés ou non construits. Via ce projet routier, ce sont encore des hectares d'espaces verts naturels et forestiers qui seront supprimés ce qui n'est pas acceptable. Ces zones boisée doivent être préservées, elles ont notamment la faculté de lutter contre la surchauffe du milieu urbain en été, phénomène dont l'ampleur ne pourra qu'augmenter dans les années à venir.

  • Aucun projet de transport en commun en site propre n'est envisagé sur ces importantes infrastructures routières alors que la demande va croître rapidement.

  • Ces dépenses d'infrastructures de plus de 10 millions d'euros sont autant de crédits en moins à consacrer à l'amélioration des transports en commun et des circulations douces. A l'heure ou chaque dépense doit être pesée ce projet du sciècle passé doit être abandonné.



En conséquence, le groupe Europe Écologie Les Verts de Clamart se prononce contre les projets de diffuseurs routiers avec l'autoroute A86.

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

Vous êtes ici : Accueil