Europe Ecologie Les Verts de Clamart

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

Articles

Au Conseil Municipal du 18 décembre 2013

En introduction, Lionel Wartelle, président de groupe, signale son désaccord avec la façon dont le Maire ignore les élus et la population en ne réunissant pas le Conseil municipal depuis le 3 juillet 2013. 79 points sont à l'ordre du jour !

Convention avec Sud de Seine concernant l'éclairage public

Vincent Gazeilles déplore les nombreux dysfonctionnements remarqués ces derniers temps en matière d'éclairage public. Candélabres allumés en journée et éteints la nuit ! Espérons que ces dysfonctionnements seront réglés rapidement.

Décision Modificative du budget 2013

Lionel Wartelle s'étonne d'un surcoût important (260000 €) des dépenses pour le parc paysager Auzelle et questionne sur les raisons de ce surcoût au delà des gravats du parking à évacuer qui ne représentent « que » 150000€. Réponse suivra...

Autorisation donnée au Maire pour engager les dépenses pour 2014 avant le vote du budget

Abstention des élus Europe Écologie Les Verts. Pas de blanc seing au Maire dont on ne peut pas espérer qu'il gouvernera moins autocratiquement pour les derniers mois de ce mandat.

Prolongation de la mise à disposition de deux minibus pour la ville et les associations de la part d'une société privée.

Nous profitons de ce rapport pour regretter, comme nous l'avions fait initialement, que des minibus qui roulent toute la journée en région parisienne carburent au diesel. Ce carburant est dangereux pour la santé des populations. C'est vrai pour ces minibus mais c'est également vrai pour les véhicules de la ville.

Le comité du SIGEIF a récemment décidé d'offrir aux communes un service de recharge de véhicules GNV. Il faut retenir ce système moins polluant.

Demande de subvention pour les vestiaires de la plaine

Vincent Gazeilles pose la question de la cohérence des objectifs constructifs de la ville, et spécifiquement en matière de consommation d'énergie.

Pourquoi demande t-on une isolation au delà de la norme en vigueur dans certains cas (campus Trivaux, école Louise Michel au Jardin Parisien) et pas dans d'autres comme pour ces vestiaires ?

Soit il est important de réduire nos consommations à chaque fois que nous construisons un nouveau bâtiment, soit nous gérons cela à la petite semaine, ce qui est visiblement le cas.

Nous souhaitons 35kwh/n/m² pour toutes les nouvelles constructions.

Demande de subvention au Conseil général pour les travaux sur les bâtiments scolaires

Dominique Meier note un grand nombre de retours sur les lenteurs liées aux travaux à réaliser. Vanessa Jerome s'interroge sur les moyens humains nécessaires pour traiter tous ces dossiers convenablement.

Enfouissement des réseaux électriques et de télécommunication

Nous insistons sur l'importance de mettre en place des équipements spécifiques pour protéger les fourreaux souterrains des racines des arbres. En d'autres termes, nous refusons que ces enfouissements entraînent ensuite l'impossibilité de planter de grands arbres parce qu'on n'a pas pris les bonnes dispositions à temps. Merci aux services d'être vigilants sur ce point lors des discussions avec les opérateurs.

Attribution des lots pour les travaux dans les bâtiments communaux

Nous attirons l'attention du Conseil et des services concernant les critères environnementaux permettant de choisir les produits les plus adaptés possibles. Les critères étant spécifiques à chaque lot, il faudra être vigilant à chaque chantier : retenir des peintures ou les sols souples les moins toxiques possibles pour protéger la santé des occupants et des poseurs, demander des bois locaux pour les menuiseries etc. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas.

Cession des parcelles pour l’opération place du garde et opération rue de Verdun

Nous notons avec satisfaction une évolution concernant ces îlots de logements puisque l'espace intérieur sera complètement piéton, les places de parking (quoi qu'encore trop nombreuses) seront souterraines et en entrée d’îlot.

Acquisitions de parcelles pour élargissement à 4m du sentier des Montquartiers et à 10 m de la villa Fleury

Nous ne considérons pas nécessaires ces alignements systématiques décidés il y a belle lurette. Les petites voies, voire les petites sentes ont leur charme.

Vote contre pour le sentier des Montquartiers, le Maire précisant que les parcelles de la villa Fleury sont déjà en état de voirie et qu'il s'agit juste d'une régularisation.

Avenir du site actuellement occupé par EDF

Vanessa Jérome regrette de nouveau vivement que le gouvernement précédent, comme l'actuel, ait choisi de délocaliser ce site de Clamart vers Saclay.

Nous aurons l'occasion de discuter de l'avenir de ce site. Pourquoi pas un éco campus ?

Versement d'un acompte aux associations sportives pour 2014

Dominique Meier précise notre abstention pour cette délibération qui engage un budget trop important pour le volley professionnel.

Versement d'une subvention à l'association Terre Fraternité aidant les soldats blessés et familles de soldats blessés en Afghanistan.

Nous ne prenons pas part au vote suite à des incohérences entre subventions votées à

Sud de Seine et à Clamart.

Nous regrettons vivement, par ailleurs, que notre proposition faite en bureau municipal de voter 3000 euros aux victimes du typhon Hiyan aux Philippines n'ait pas été soutenue par le Maire.

Avenant aux marché d'alimentation pour les enfants

Une délibération surprenante qui propose de passer d'une eau du robinet à de l'eau en bouteilles pour la préparation des biberons des enfants en crêche. Solution plus chère pour le plus grand profit des entreprises privées de l'eau en bouteille, plus polluante et aussi plus toxique (les perturbateurs endocriniens des plastiques sont ingérés par les enfants).

Cette évolution serait demandée par « quelques familles inquiètes » et soutenue par le médecin de la crèche ! Le Maire, comme pour tant de sujets, ne sait pas et renvoie à un débat avec les familles après le vote !

Suite à notre demande et grâce à quelques soutiens d'élus visiblement ennuyés de cette évolution bien étonnante, le rapport est reporté à un prochain conseil.

Fin en queue de poisson

Il est une heure trente du matin, la suite des points à l'ordre du jour comporte une demande d'accès aux tribunes municipales pour l'autre groupe maudit du maire : les socialistes pour la rénovation !

Vu l'heure et le départ opportun de certains élus, y compris de la majorité, le quorum n'est plus suffisant pour poursuivre le Conseil qui ne traitera donc pas convenablement l'ordre du jour prévu, comme nous l'avions annoncé... Date du prochain conseil : inconnue.

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

Vous êtes ici : Accueil